Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 18:04
Mais pas la blogosphère.
Vous pourrez retrouver les vieux articles (enfin, ceux que je trouve les plus pertinents, mais je n'ai fait que commencer) sur le site :
http://lespenseesdunvieuxcon.blogspot.com/
Et bien sur de nouveaux articles, j'espère que vous serez nombreux à me suivre, et donc je vous dis à bientôt, je continuerais quelques temps à retourner sur OB, le temps que vous vous habituiez au nouveau site où vous retrouverez déjà Olive et Gérard Gorsse.
Repost 0
Published by Jean-François Vionnet
commenter cet article
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 09:23
Sans Commentaire, Madame Bachelot, mais avé l'assent.
Et pendant ce temps là, on fait cadeau à l'industrie pharmaceutique d'1 milliard d'Euros, chez nous en Sarkoland.


Repost 0
Published by Jean-François Vionnet - dans penseesdunvieuxcon
commenter cet article
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 17:21
Vous avez vu avec 4 années d'études supérieures et pas un seul diplôme universitaire en vue, il va obtenir (c'est comme si c'était fait), un poste de président de l'Apad.
Alors, il a changé de look, il ne joue plus à Blondin, mais il est sérieux, lunettes et cheveux courts reteints en chatain foncé.
Alors j'ai écouté le concert des fayots qui entourent Toutp'tit, Lefebvre Inutile, en premier qui a comparé le Jeannot à Martine Aubry (qui n'est pourtant pas ma tasse de thé) qui est la fille de Jacques Delors. Plus con que moi, celui là, Il n'a pas vu le CV de Martine (Sciences Po, ENA, etc), alors que Toutp'tit fils n'a aucun diplôme universitaire, pas même une licence (Il va lui falloir dix ans pour obtenir son DEUG à la vitesse où il redouble ses premières années) et son père qui je le cite, dit :
Ca vous laisse sceptique, non, moi oui.
Aussi je vous montre la photo de Toutp'tit 1 avec son fiston en homme d'affaires. Et je ne vous parle même pas des journaux étrangers (Etats Unis, Angleterre, Espagne, Italie, Allemagne, Chine (au moins 5 mn au journal télévisé), qui se foutent de notre gueule.

Repost 0
Published by Jean-François Vionnet - dans penseesdunvieuxcon
commenter cet article
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 22:27
Alors, je vous ai mis la tête de toutptit premier, lorsqu'il a appris que l'Obama, qui n'est même pas complètement noir et blanc comme Mandela, avait reçu le prix Nobel de la Paix. Lui qui a tellement gesticulé, qu'il a eu un malais ((pardon un malaise, ce n'est pas Fréderic Mitterrand, la honte de la littérature, j'ai déjà lu André Gide, un tout petit peu Proust, bien que ce ne soit pas ma madeleine à moi, Mathilde ou Madeleine, c'est pareil (Jacques Brel, pour ceux qui n'avait pas capté)l, j'ai pas lu le Mitterrand)), mais en Thaïlande, les gens paraîssent tellement jeunes que 5 ans ou 35 ans c'est pareil. Tout le monde sait que là bas, ce sont les jeunes qui se prostituent, hommes ou femmes, la prostitution, c'est toujours pareil, que fait Fadela Amara, (ni putes, ni soumises). Alors, les gens qui croient le Fred, doivent penser que les jeunes Thaïs, filles ou garçons n'ont que douze ou treize ans, et qu'ils sont prostitués bien souvent par leurs parents qui les vendent dès leur plus jeune âge.
Bon, revenons à nos moutons, je ne veux pas faire le jeu du FN.
Tout ça me rappelle les ballets roses et Le Troquer, pour ceux qui se souviennent de 58 et 59, la deuxième arrivée du grand Charles. Comprenne qui pourra, autrement allez voir Wikipedia !!!
Bon, chose promise, chose due, comme disait un de mes pôtes, sur le mariage, je vous met la photo de Toutpetit, 1,62 m quand il a su qu'Obama, 1,90 m et des tablettes de chocolat sur le ventre, sans régime, a eu le prix Nobel.

L'homme aux chaussures qui sentent la brillantine.
Repost 0
Published by Jean-François Vionnet - dans penseesdunvieuxcon
commenter cet article
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 21:54
Et bien, sur les conseils de mon fils David, j'irais sur Blogger, un site qui n'est pas prêt de se faire racheter par TF1.
Il est plus simple d'utilisation et plus convivial. En plus, on peut gagner plus, (j'ai jamais pris l'option avec OB, mais je me posais la question : "'Qu'est ce que peuvent valoir les pensées d'un vieux con ?) avec les clics !!!
Alors mes amis, je ne peux dans le temps présent mettre tous mes articles (OB a supprimé la fonction), mais dans très peu de temps, vous retrouverez mes articles dans 'les pensées d'un vieux con" sur Blogger.com. D'ici que TF1 rachète le site, j'aurais le temps de sucer les pissenlits par la racine.
Salut et Fraternité à tous mes aminautes.
ps : je ne vous donne pas l'adresse tout de suite, mais les informaticiens cons  vaincus, (parce qu'ils ont été cons  cernés; comprendront. con prendront tout de suite.
A bientôt à tous.
Repost 0
Published by Jean-François Vionnet - dans penseesdunvieuxcon
commenter cet article
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 19:14
Pour vous rappeler qu'il est mort il y a 6 ans déjà, et que je fais de la concurrence à mon ami Gérard Gorsse de la ''Chanson Rebelle" qui connaît son répertoire par coeur (quoique). Il a ensuite été très copié par Renaud. Alors un petit article de wikipedia pour commencer :

"François Béranger (né le 28 août 1937 à Amilly, Loiret, mort le 14 octobre 2003 à Sauve, Gard) était un chanteur libertaire, qui connut une forte notoriété dans les années 1970. Il est mort des suites d'un cancer à son domicile, à 66 ans.

François Béranger est rentré à 16 ans aux usines Renault à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), qu'il quitte pour s'engager dans une troupe itinérante, la Roulotte. Après avoir combattu comme appelé pendant la Guerre d'Algérie, il revient brièvement aux usines Renault, puis travaille à l'ORTF avant de se lancer dans la chanson. Il s'est fait connaître au début des années 1970 lors du renouveau de la chanson française, imprégnée de folk, portée par des thèmes contestataires, aux côtés notamment de Dick Annegarn, Catherine Ribeiro, de l'occitan Joan-Pau Verdier.

Des chansons comme L'alternative, Rachel, Participe présent, Tranche de vie l'avaient imposé comme une des voix militantes de cette époque. Il a participé à la musique du film de Gébé et Jacques Doillon, L'An 01.

Peu de temps avant sa mort, François Béranger a enregistré un album consacré au répertoire du Québécois Félix Leclerc. Il s'est produit pour la dernière fois à Paris en septembre 2002 au Limonaire. Sa toute dernière apparition sur scène a eu lieu à la Cigale, à l'occasion d'un concert de Sanseverino. Ce dernier, qui avait enregistré et joué Le tango de l'ennui, l'avait invité sur scène à chanter ce classique de son répertoire." Vous pouvez écouter deux de ses chansons ci dessous.

 


François Béranger " Tranche de Vie "

Et surtout ne me dites pas que vous n'aimez pas, je serais vexé.

Repost 0
Published by Jean-François Vionnet - dans penseesdunvieuxcon
commenter cet article
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 21:58
Après le fils Sarkozy, qui avec son scooter, a embouti la voiture d'un quidam place de la Concorde, il y a quelques années, c'est le petit Fion, qui avec un 4x4 a poussé une motocycliste pour rigoler.

Tout ça ne me fait pas rire, c'est monstrueux que la loi ne sanctionne pas à hauteur des infractions : délit de fuite dans le premier cas, conduite dangereuse dans le deuxième. Quand on est fils de ministre, c'est le cas pour les deux, on doit respecter encore plus la loi, que le simple individu qui lui se ferait sanctionner et devrait rendre son permis.

Il est inadmissible que la loi ne doive être respectée que par les clampins, et que le sentiment d'impunité des fils de ... soit autant monnaie courante.
Repost 0
Published by Jean-François Vionnet - dans penseesdunvieuxcon
commenter cet article
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 16:53

Et encore quelques instants de lecture, pour que s'exprime la Chanson Française de Caractère, je vous transmet in extenso, la lettre envoyée par Gérard Gorsse au ministre de la culture Frédéric Mitterrand, ainsi que la copie de sa première lettre de juillet. J'espère que cela fera avancer la cause de ces créateurs qui en ont bien besoin.


"Monsieur le Ministre de la Culture,

Je vous ai fait parvenir un courrier, le 6 juillet 2009, concernant la situation de la chanson française de conviction et d’expression, et le statut des intermittents du spectacle.

Depuis cette période j’ai eu l’occasion de rencontrer bon nombre de ces chanteurs qui sont des créateurs et non des marchands se soupe qui vendent leurs chansons de manière mercantile. La poésie de leurs textes et la qualité musicale de leurs créations, ainsi que la conviction de leur interprétation font que leurs prestations, auxquelles j’assiste régulièrement, ne laissent pas insensible un auditoire populaire.

Vous avez déclaré à un journaliste que vous alliez vous pencher sur le statut des intermittents du spectacle, or nous ne voyons aucune avancée d’une éventuelle refonte.

La revue Chorus vient de mettre la clef sous la porte et de nouveaux lieux de spectacles itou. Beaucoup de chanteurs émargent aux aides sociales ou font des petits boulots pour simplement vivre, et ce, de manière précaire.

Je vous redemande donc d’accorder quelques crédits à ma requête, en souhaitant toutefois que vous daigniez répondre, ce qui me paraît légitime compte tenu de vos fonctions, à ce nouveau courrier.

Ce courrier est une lettre ouverte qui sera publiée sur le site.

Comptant sur votre réponse, que je ne manquerai pas de publier sur le site, veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes salutations distinguées, et de ma colère.

« P.S. Ci-dessous la copie du premier courrier que je vous ai fait parvenir. "

"Que rebelle soit la chanson"

"Voila plus de sept ans que j’anime bénévolement un site sur la chanson d’expression et de conviction, et cela m’a permis d’être très souvent en contact avec des chanteurs que les médias boudent car ils ne sont pas rentables financièrement. Ils m’ont fait part de leurs remarques et réflexions sur leur statut, la place de la chanson française dans notre société, la position des collectivités locales et territoriales, ainsi que les lois promulguées et le silence des différents ministères de la culture qui se sont succédé depuis quelques décennies.

Je voudrais me faire leur porte-parole car les nombreux témoignages des chanteurs que j’ai recueillis et la confiance qu’ils m’ont accordée, compte-tenu du contenu du site, m’y autorise.

En ce qui concerne les constats :

Dans le système actuel, il semble illusoire qu’un chanteur puisse disposer d’une salle de spectacle pour se produire, car nous sommes dans un système d’économie de marché dictée par la société d’économie libérale. Si d’aventure un chanteur voulait se lancer dans cette aventure, il devrait louer la salle, se munir d’une assurance, payer un service d’ordre, la facture des affiches, une régie lumière et une régie son, les musiciens accompagnateurs intermittents du spectacle (y compris les heures de répétition), les frais de déplacements, de nourriture et d’hébergement. Je pense que cette hypothèse est hors de portée de la bourse de bon nombre de chanteurs non distribués par les maisons de production.

Certains d’entre eux se sont mis en association pour faire face à d’éventuelles demandes de subventions locales, régionales ou nationales. Il en ressort que bien souvent les subventions accordées à la création « chanson » se font de plus en plus rares, soit parce qu’elles ne rentrent pas dans les désirs des commissions qui préfèrent s’intercaler dans des gros projets de prestige, soit parce qu’il est demandé pratiquement avant toute création d’avoir vendu au minimum une trentaine de spectacles pour sembler digne d’intérêt.

Le statut d’intermittent du spectacle est un leurre, car si l’on considère uniquement le temps de passage sur une scène, à comparer avec celui de création, d’écriture, de répétition, nous obtenons une équation complètement gommée par la loi, et qui pourtant est une triste réalité pour bénéficier d’indemnités des A.S.S.E.D.I.C. Depuis ces dernières années, bon nombre de ces chanteurs n’ont pas obtenu le nombre d’heures nécessaires et ont donc perdu leur statut d’intermittent.

Egalement la disparition des petits lieux de spectacles qui ont dû fermer faute d’aide publique, ou parce qu’ils n’ont pas la licence « d’organisateurs de spectacles » exigée par la loi, ne fait que restreindre les possibilités de se produire pour les chanteurs autoproduits ou n’étant pas produits par des maisons de productions.

Globalement, ne peuvent vivre de leur art que les chanteurs produits, ne laissant aucune chance à ceux qui ne le sont pas.

Devons-nous considérer que la chanson n’est même plus un art mineur, mais purement un produit de consommation comme la lessive ou les produits surgelés ? Je ne suis pas loin de le croire, alors que je découvre régulièrement des chanteurs de tout âge à l’écriture ciselée, aux musiques élaborées et dont l’interprétation touche au cœur et à l’esprit. La question est de savoir quelle est la position du ministère de la culture pour la défense de cette chanson française dont quelques exemples illustrent les manuels scolaires, et sur la diffusion sur les chaînes publiques d’une chanson de qualité.

La chanson « Lily » de Pierre Perret ou « Nuits et brouillards » ont été plus efficaces que mille discours, ce qui prouve que la chanson peut-être autre chose qu’une rengaine commerciale.

Il y a encore beaucoup de questions sur le rôle des différents responsables et institutions, qui seraient trop longues à énumérer dans ce courrier, une pourtant me parait évidente, pourquoi une académie française alors que la langue de Molière est régulièrement massacrée dans les chansons les plus médiatisées.

La question est de savoir quelle est la position du ministère de la culture, que vous représentez maintenant, pour la défense de cette chanson française. Avez-vous le projet de favoriser la diffusion sur les chaines publiques de cette chanson de qualité ?

Monsieur le Ministre, à ce stade de mon questionnement, je vous invite d’abord à visiter mon site, ensuite à vous positionner sur ce sujet.

Ce courrier est une lettre ouverte qui sera publiée sur le site.

Comptant sur votre réponse, que je ne manquerai pas de publier sur le site, veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes salutations distinguées, et de ma colère. »

"Que rebelle soit la chanson"

Repost 0
Published by Jean-François Vionnet - dans penseesdunvieuxcon
commenter cet article
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 20:59
Alors ce soir, j'écoutais Kersauson dans l'émission des pédés à Ruquier, (y en a même qui ont de l'humour) sur Europe 1. Personne ne peut supposer l'homosexualité apparente ou supposée d'Olivier, machiste, anarchiste de droite, et sympa de longue dâte.
Le petit Steevy de la Star Ac, ou de Love Story, j'ai pas vu l'histoire, avait l'air de ce qu'il est, un vrai con.
Alors qu'il se fasse enfiler par un chinois de 2,46 m, c'est son problème, et je m'en fous comme de ma première chemise (quoique je l'aimais bien ma première chemise). Alors je ne suis pas pédé, je ne vais pas en faire toute une histoire, on est 90 % quand même, à être hétéros.
Et si par hasard, on m'accusait d'antisémitisme, je suis athée, et vieux con, donc Solexine peut m'accuser, je n'ai pas l'humour de Dieudonné,
Alors Ségolin, le combat contre les cons s'amplifie. Voilà ce que je voulais dire.
Salut et Fraternité et bonne nuit à celui qui se cache pour la délation, comme du temps où mon grand père a été arrêté par la gestapo, rue Ste Catherine des Terreaux,  à Lyon et puis gazé à Auschwitz. C'est avec des cons comme ça qu'on fait des guerres, et qu'on finit par vivre dans la xénophobie.

Repost 0
Published by Jean-François Vionnet - dans penseesdunvieuxcon
commenter cet article
24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 19:10
4 facteurs ont concouru au crash du vol Rio Paris, et Besancenot n'en faisait-il pas partie ?
En Inde, une cheminée en cours de construction s'écroule et fait de nombreux morts, en France on ne les construit plus on les démolit.
La justice du roisident décide avant jugement de la culpabilité des prévenus. Il n'y a plus besoin d'avocats, parce que Nabot est avocat et décide de tout.
Repost 0
Published by Jean-François Vionnet - dans penseesdunvieuxcon
commenter cet article

Articles Récents